Justin Fouque : Backflip et autres figures
Publié mercredi 29 mai 2013

Justin Fouque, jeune rideur de 24 ans, est sans conteste l'un des meilleurs dans le BMX français. Pour This is (not) music, il a investi le parvis de la Cartonnerie afin de présenter une démo BMX dirt. Durant tout le week-end du 25-26 mai, lui et ses trois autres compatriotes (Bérenger Cordier, Romuald  Noirot, Nicolas Bertier) ont réalisés une série impressionnante de backflip, double tailwhip, 360°, frontflip, 720°, etc. Rencontre.

Quand as-tu commencé le BMX ?

Mon père m'a acheté un BMX quand j'avais 11 ans. A la base je savais pas du tout à quoi ça servait, j'allais au skate-park à côté de chez moi. Là-bas j'ai rencontré des gens qui en faisaient et du coup je m'y suis mis ! Ca fait 13 ans maintenant que j'en fais.

Comment es-tu passé pro ?

J'ai fait le FISE en amateur en 2006, j'ai fini troisième et du coup j'ai pu accéder à la catégorie pro l'année d'après. Après en France, être pro ça veut pas dire grand-chose : Je suis sponsorisé par Vans mais ça ne me permet pas d'en vivre.

Qu'est-ce que tu aimes dans le BMX ?

Faire des figures le haut plus possible, faire des gros sauts.

Ta plus grosse gamelle ?

Je me suis longé le ligament acromio-claviculaire lors d'une session. J'ai pas pu faire de vélo pendant trois mois.

Le meilleur spot que tu as ridé ?

En Californie au camp Woodward.

Ton meilleur souvenir ?

Quand j'ai fait un double back-flip au FISE en 2007.

Tes projets ?

Je viens de créer une association qui s'appelle Massilia Freestyle BMX avec Mickaël Zimbardo. On compte donner des cours de vélo aux enfants.

S.B

CREDIT PHOTO : © François Guery




Article suivantArticle precedent